Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des communistes de Saran
  • Le blog des communistes de Saran
  • : Blog de la section du PCF de Saran (45)
  • Contact

Ancienne version du site

Pour accéder à l'ancienne version du site PCF Saran et pouvoir ainsi consulter toutes les archives, cliquez sur le lien suivant :

Ancien site PCF SARAN

Recherche

16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 15:45

2L'alternative à l'austérité c'est possible", les 25 propositions du Front de gauche pour changer d'orientation.

Le Front de Gauche a contribué à la défaite de Nicolas Sarkozy. Il souhaite maintenant une politique qui réponde à la nécessité de sortir notre pays de la crise et qui réponde aux attentes nombreuses en matière d’emploi, de pouvoir d’achat, d’accès à l’éducation, aux soins, à la culture…
Depuis 6 mois, les grands axes de la politique du gouvernement ne répondent pas à ces attentes. François Hollande et le gouvernement ont d’abord fait adopter le traité européen qui impose la restriction continuelle des dépenses publiques et met en place des politiques d’austérité. Ils ont ensuite accordé un cadeau de 20 milliards aux grands patrons alors que notre économie souffre déjà des intérêts somptueux payés aux banques privées et des richesses accaparés par les actionnaires des grandes entreprises. Enfin, s’il ratifiait un accord sur l’emploi initié par le MEDEF il s’engagerait sur une voie qui, si elle devient une loi, va entrainer toujours plus de flexibilité et de nouvelles dégradations du code du travail.

Cette politique social libérale va à l’échec. Toutes les politiques du même type ont échoué en Europe où déjà 8 pays sont en récession. Nous ne voulons pas que la France suive la même voie. De juin 2011 à décembre 2012, les mesures budgétaires prises ou annoncées par le gouvernement représentent 45 milliards soit 2,25% du PIB et les experts les plus mesurés comme ceux de l'OFCE (Office français de la conjoncture économique) prévoient que cela se traduira par une baisse du PIB de 3,6%. Et ces mesures n'incluent pas le nouvel « effort » que va nécessiter le pacte de compétitivité.

Toutes ces orientations sont dans le droit fil des logiques libérales suivies par les gouvernements précédents et c'est pour cela que nos parlementaires ont refusé de voter le budget de ce gouvernement.
Le Front de Gauche s’oppose à cette politique d’austérité du gouvernement Ayrault. Il entend démontrer qu'une autre politique à gauche est possible porteuse d’une alternative globale aux politiques d’austérité. Partout en Europe, des résistances populaires se développent pour imposer une autre logique qui donne la priorité aux besoins sociaux et environnementaux. Nous voulons des politiques qui servent « l’Humain d'abord » et pas les marchés financiers : c’est une autre orientation économique, sociale et écologique dont la France a besoin.

Voilà pourquoi nous lançons une grande campagne : dans toute la France, nous allons faire connaître nos propositions alternatives à l'austérité.
Nous voulons faire entendre qu’une autre logique existe à gauche, que d’autres solutions sont possibles, sont crédibles et applicables par une majorité et un gouvernement décidé à rompre avec le libéralisme et le social libéralisme.
sans vous rien ne se feraNous voulons en débattre avec vous, les enrichir de votre propre expérience, agir ensemble pour imposer tout de suite des mesures vitales.  Nous pensons que l’implication populaire des travailleurs, des jeunes des chômeurs est la clé pour faire prévaloir l’humain sur la dictature de l’argent.

Nous nous adressons largement au-delà des composantes du Front de Gauche à toutes celles et tous ceux qui, à gauche et dans le mouvement social, souhaitent une politique en rupture avec la financiarisation de la société et le productivisme. Nous voulons agir avec toutes celles et tous ceux qui partagent cet objectif et construire sur cette base un rassemblement majoritaire qui impose une autre politique. Face à l’arrogance du MEDEF, nous voulons faire entendre la voix de celles et ceux qui souffrent de ces politiques d’austérité et démontrer qu’une alternative existe.

Ensemble, agissons pour montrer que « l’alternative à l’austérité c’est possible ».

Les 25 propositions du front de gauche sont consultables en cliquant sur le lien suivant link

Ensemble on est plus fort, adhérez au PCF ! Soit en cliquant sur le lien suivant link soit en nous envoyant un mail pcfsaran@wanadoo.fr

Repost 0
Published by pcfsaran
commenter cet article
14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 14:40

tao2.jpgVoici le communiqué de presse relatif aux récentes modifications d'horaires sur le réseau TAO, envoyé aux médias locaux le vendredi 11 janvier. A lire également sur le blog de vos élus  "Continuons avec vous pour Saran" en cliquant sur le lien suivant link

Depuis le lundi 7 janvier 2013, les horaires des principales lignes de bus du réseau TAO de l'agglomération orléanaise ont été modifiés. Ces modifications font suite aux nombreux dysfonctionnements constatés depuis la rentrée de septembre dernier, largement relatés par les médias locaux.

Sur le site web de TAO, Kéolis annonce que ces ajustements d'horaires ont été effectués pour mieux répondre à nos attentes. Il faut croire que le nouveau délégataire privé choisi par l'AgglO n'a pas lu le journal local ou les lettres que lui ont adressées les usagers saranais mécontents de la réorganisation du réseau.

Ainsi, malgré les 400 signataires de la pétition en ligne lancée par la ville de Saran en septembre dernier, les horaires de la ligne 25 n'ont -eux- pas été changé : il est toujours aussi difficile pour les jeunes saranais de revenir en fin d'après-midi du Lycée d'Ingré. De même, le tracé de la ligne 6 n'a pas été modifié comme le demande depuis près d'un an les 670 pétitionnaires saranais souhaitant notamment le rétablissement d'une liaison directe entre le Chêne-Maillard et la gare SNCF des Aubrais.

Pire, Kéolis a supprimé depuis ce début de semaine une rotation quotidienne, du lundi au vendredi, sur les lignes 1 et 7 et a réduit la desserte du vendredi soir sur la 7 de 4 à 3 bus ! Dans le même temps, Cap Saran, terminus nord de la ligne 1, est desservi jusqu'à 1h04 du matin alors que les magasins y ferment à 22 heures au maximum...

Aujourd'hui, il n'est que temps que Monsieur le président de l'AgglO écoute les propositions constructives formulées depuis plusieurs mois par la municipalité de Saran et son maire. Augmenter le nombre de bus sur la ligne 25 comme desservir la gare des Aubrais par la ligne 6 est nécessaire pour développer l'attractivité et l'efficience du réseau de transports en commun dans le nord de notre agglomération.

  • Toutes les citations de notre communiqué proviennent du site web de TAO.
  • Prenez connaissance des actions menées par la municipalité de Saran et notre groupe depuis un an pour bénéficier d'un réseau de bus adapté aux principaux besoins des usagers saranais avec ce lien.
Repost 0
Published by pcfsaran
commenter cet article
11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 17:04

373039_568428106504231_173214185_n.jpg

Repost 0
Published by pcfsaran
commenter cet article
7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 12:43

Voici l'appel unitaire signé par le Parti Communiste Français et plus de 50 organisations politiques, syndicales, associatives.

siteon0.pngLe suffrage universel a été une longue conquête dans l’histoire de la République.

Si, en 1793, lors de la Révolution, la première République en adopta le principe, il fut réellement mis en oeuvre par la IIe République, après la Révolution de 1848. Mais le suffrage resta limité aux hommes jusqu’en 1944, lorsque fut enfin instauré, à la Libération, le droit de vote pour les femmes. Trente ans plus tard, en 1974, l’âge du droit de vote fut abaissé de 21 à 18 ans.

En 1998, les étranger(e)s citoyen(ne)s des pays de l’Union européenne résidant en France ont été admis(es) au vote et à l’éligibilité pour les élections municipales et au Parlement européen.

En mai 2000, l’Assemblée nationale vote une proposition de loi accordant le droit de vote et d’éligibilité aux élections municipales pour les étranger(e)s extracommunautaires, qui résident légalement sur le territoire depuis cinq ans au moins. Le Sénat, à son tour, le 8 décembre 2011, adopte cette même proposition. Il reste à mettre en oeuvre la révision constitutionnelle nécessaire.

De nombreux(ses) responsables politiques de gauche, et aussi du centre et de droite, se sont exprimé(e)s en faveur de ce droit.

En 2012, lors des élections présidentielles et législatives, la nouvelle majorité a inscrit cette réforme dans son programme. Conformément à ses engagements dans sa déclaration de politique générale, le Premier ministre, en juillet puis en septembre, a promis qu’il y aurait un projet de loi en 2013.

Près de deux millions et demi d’étranger(e)s extracommunautaires vivent et travaillent dans des communes où elles/ils participent à la vie locale et paient des impôts. Nombre d’entre elles/eux sont responsables d’associations, délégué(e)s de parents d’élèves, délégué(e)s syndicaux(cales)...

La vie locale est un lieu essentiel de la vie démocratique et il n’existe aucune raison pour que toutes celles et tous ceux qui résident sur ces territoires n’y participent pas de façon égale. Il est temps de franchir une nouvelle étape pour l’élargissement du suffrage universel, la démocratie, la cohésion sociale et pour l’égalité des droits.

Les promesses électorales faites depuis plus de trente ans, approuvées par les électeurs(trices) à au moins quatre reprises, depuis 1981, doivent maintenant être tenues.

SIGNEZ LA PETITION en cliquant sur le lien suivant link

titre.png

Repost 0
Published by pcfsaran
commenter cet article
7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 11:58

HQ-20121212-1

 

Depuis la réunion du CCE d'Alcatel-Lucent France du 29 novembre dernier, les syndicats ont pu prendre connaissance de l'ampleur du plan de licenciement que veut mettre en place Alcatel-Lucent dont le chiffre d'affaire en 2011 a atteint 15,7 milliards d'euros. Il faut aussi rappelé que le marché des télécoms est aujourd'hui économiquement sain : les 3 grands opérateurs français ont versé 5 milliards d'euros de dividendes à leurs actionnaires.

La direction entend supprimer 16% des effectifs totaux en France, soit 934 postes sur 5807 salariés. Le site d'Ormes serait touché dans la même proportion avec 53 suppressions de postes programmées sur un total de 326 salariés. Rappelons que dans les années 80, le site d'Ormes comptait 1300 salariés.

Dans une lettre commune des fédérations CGC, CGT et CFDT de la métallurgie, il est demandé au Premier ministre une intervention urgente pour éviter un démentèlement du groupe. Vous pouvez retrouver les propositions que formulent les syndicalistes sur le site de l'Humanité www.humanite.fr ou en cliquant sur le lien suivant link

Pour l'emploi et l'industrie, le PCF et le Front de Gauche ont des propositions :

  • le vote d'une loi pour interdire les licenciements boursiers
  • le remboursement des aides publiques par les entreprises qui licencient
  • mettre à contribution les revenus des placements financiers des entreprises
  • avoir une véritable politique industrielle et être prêt à nationaliser lorsqu'il s'agit d'activité stratégique
  • la taxation sur la réimportation des productions délocalisées
  • supprimer les niches fiscales et les exonérations de cotisations qui plombent les comptes et ne servent à rien
  • Créer un pôle public financier au service de l'emploi et de l'investissement
  • un salaire minimum à 1700 euros et une augmentation générale des salaires pour assurer une vie digne avec un salaire décent et donner de l'oxygène aux ménages et à toute l'économie
  • donner de nouveaux droits et pouvoirs aux salariés dans l'entreprise, notamment pour décider des choix stratégiques

250876 438537549514261 1638603104 n

Repost 0
Published by pcfsaran
commenter cet article
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 13:49

rallumons-2.jpgL'année 2012 aura été marquée par la victoire de la gauche aux élections présidentielle et législatives soulevant un immense espoir de changement après plus de 10 ans de droite au pouvoir. Les campagnes menées par le PCF et ses partenaires du Front de Gauche, en réunissant plus de 4 millions de voix lors de la présidentielle, ont créé une dynamique populaire sans précédent sans laquelle les victoires de la gauche n'auraient pas eu lieu. A Saran, les campagnes de terrain que nous avons menées, les nombreux porte-à-portes dans les différents quartiers, les distributions aux portes des entreprises, les assemblées citoyennes ont permis à la gauche d'arriver en tête lors des 2 élections.

Malheureusement, l'espoir soulevé a vite laissé place à la déception, la colère même, en voyant les promesses du candidat Hollande s'effacer face aux pressions d'une droite et d'un patronat revenchards. Les françaises et les français attendaient du courage face au monde de la finance et des réponses courageuses pour sortir de la crise. Au lieu de cela, François Hollande a fait adopté le traité européen rédigé par Sarkozy et Merkel sans le modifier sur le fond et nous imposant ainsi l'austérité dont on connait les conséquences en Espagne, en Grèce, au Portugal... Le gouvernement s'est montré inefficace pour s'opposer aux plans sociaux, il a reculé sur le droit de vote des résidents étrangers, a augmenté la TVA, hésite sur l'adoption de la loi pour le mariage pour tous, entend baissé les dotations de l'Etat en direction des collectivités locales, a rejeté en blog toutes les propositions d'amendements des députés et sénateurs du Front de Gauche...

Il faut maintenant que le gouvernement entende la population, les forces sociales et politiques qui veulent que la gauche réussisse. M. Hollande, écoutez celles et ceux qui vous ont élu, pas ceux qui rêvent de la déroute de la gauche.

Il y a urgence pour qu'en ce début d'année 2013, le gouvernement change de cap et répondent aux attentes populaires pour qu'un réel changement avec les politiques précédentes soit opéré. Pour la gauche, pour le peuple, le PCF continuera à agir dans ce sens. Nous continuerons à défendre et à construire avec vous des propositions alternatives pour que nos vies changent enfin réellement. 

C'est dans cet esprit combatif et positif pour la gauche, que les communistes de Saran vous souhaitent leurs meilleurs voeux pour cette nouvelle année.

reveillon-saran.jpgLe réveillon du 31 décembre organisé par la section de Saran du PCF a connu une fois de plus un joli succès puisque 140 personnes sont venues partager fraternité et convivialité. Rendez-vous le 31 décembre 2013 !

 

Repost 0
Published by pcfsaran
commenter cet article
2 janvier 2013 3 02 /01 /janvier /2013 18:43

compteursRassemblement pour une trêve hivernale des coupures d'énergie

VENDREDI 4 JANVIER

à 17h - devant la Préfecture du Loiret (rue de Bourgogne à Orléans)

Ci-dessous, le courrier de l'ADECR envoyé au Préfet pour demander un table ronde

Monsieur le Préfet,

Par courrier du 21 octobre dernier, nous vous avons alerté au sujet des coupures d’énergie. Nous vous informions de notre rassemblement, deux jours avant, devant le siège d’ERDF et vous rappelions le drame consécutif à ces pratiques d’une grande violence, à savoir la mort d’un homme début 2012 à Orléans..

Depuis, nous avons noté les avancées : pas de coupure d’énergie aux usagers en Tarif de Première Nécessité (TPN) et en dossier FUL – extension des tarifs sociaux d’énergie à quatre millions de foyers. Néanmoins moins,  nous exigeons, dans un premier temps qu’une trêve hivernale (du 1er novembre au 15 mars) calquée sur la suspension des expulsions locatives, ainsi que l’interdiction des résiliations unilatérales de contrat de fourniture d’énergie, de la part des fournisseurs, soit mise en place.

C’est pourquoi nous vous demandions l’organisation d’une réunion de concertation en présence des fournisseurs d’énergie, du Conseil Général, des CCAS, des services de l’Etat, des Parlementaires, des associations d’élus et de défense des locataires.

Le jeudi 20 décembre 2012, lors de votre venue au Conseil Général, je vous ai à nouveau reposé la question de la mise en place d’une table ronde sur cette question importante. Je n’ai pas eu de réponse. Compte- tenu de l’absence de réponse, nous proposons de venir la chercher, accompagnés d’élus et de militants PCF – Front de Gauche, d’associations de locataires :

 Vendredi 4 janvier 2013 à 17 h 00 à la Préfecture

Dans l’attente de cette rencontre, nous vous proposons de recevoir, Monsieur le Préfet, l’assurance de nos salutations distinguées.

Françoise Besançon, Présidente de l'ADECR 45, conseillère municipale PCF de La Chapelle St Mesmin

Michel Ricoud, secrétaire de l'ADECR 45, conseiller général PCF de La Source, conseiller municipal d'Orléans

 

Repost 0
Published by pcfsaran
commenter cet article
2 janvier 2013 3 02 /01 /janvier /2013 18:27

bonne annee 2013Il faut changer de cap !

L'année 2011 s’est terminée dans une certaine morosité, pourtant nombreux étaient ceux qui portaient l’espoir d’un changement de Société. En 2012, tous les regards se tournaient vers cette élection présidentielle, suivie des élections législatives, synonymes d’un véritable espoir de changement pour des millions de Français.

Las, l’euphorie de la promesse « Le changement c’est maintenant », est très vite retombée.

Plus personne à ce jour n’ose contester que les choix effectués par le Gouvernement, vont à l’inverse des promesses de campagne. Et même si celui-ci se retranche derrière la crise pour tenter de nous convaincre de ses décisions difficiles, personne n’est dupe !!

Mais, en dehors de la surenchère des mots : Crise, Compétitivité, Enjeux financiers, etc., la priorité ne serait-elle pas d’écouter les citoyens et de leur redonner toute leur place, plutôt que de les contraindre à la désespérance ? La triste réalité des chiffres démontre que sous la pression du Medef, et au nom de cette sacro-sainte compétitivité, des cadeaux de plus en plus généreux sont faits aux grandes entreprises, sans contrepartie, que les banques continuent d’accroître leurs intérêts financiers, que les plus grosses fortunes de France sont épargnées et que dans le même temps, la courbe du chômage poursuit une progression inquiétante, que les plans sociaux s’accélèrent dans les grandes entreprises plongeant des millions de Français en dessous du seuil de pauvreté.

Les pressions faites sur les collectivités locales avec le gel des dotations d’Etat, l’accès à l’emprunt qui permettrait d’investir et de faire travailler certaines entreprises, les lois de péréquation qui consistent, sous couvert de plus de justice, à créer encore plus d’injustice, et que Jean-Marc Ayrault avant d’être Premier ministre, avait promis de réformer... appellent les collectivités à de fortes contraintes. Elles les appellent, aussi, à combattre toutes ces mesures qui ne vont pas permettre de sortir de cette crise mais à y rajouter de la crise à la crise et remettre en cause les services et équipements publics locaux.

Alors, le changement, c'est pour quand ?

L’heure n’est pas au désespoir ! Il faut contraindre le gouvernement à changer de cap ! La chance de la France et son redressement résident dans une gauche riche de ses diversités, capable de se rassembler sur un projet commun, qui rompt avec les politiques de droite et la domination des puissances financières.

C’est le vœu que je forme pour cette nouvelle année 2013, en vous souhaitant à toutes et à tous mes meilleurs vœux de bonne et heureuse année et surtout de bonne santé.

Maryvonne Hautin
Maire de Saran

Le blog de vos élus : http://continuons-avec-vous-pour-saran.elunet.fr


Repost 0
Published by pcfsaran
commenter cet article
28 décembre 2012 5 28 /12 /décembre /2012 16:17

Communiqué de la section de Saran du PCF

chomage.jpg30 400  demandeurs d'emplois supplémentaires en novembre toutes catégories confondues.  En tenant compte des personnes exerçant une activité réduite, le nombre de chômeurs atteint le chiffres de 4 617 400 demandeurs d'emplois (+9,2% en 1 an). Avec les départements d'Outre-mer, le nombre de demandeurs d'emplois atteint 4 904 900 personnes. ASSEZ !

Tous les clignotants sont au rouge :

Chômage des jeunes :+ 1,2%

Chômage des seniors : + 1,2%

Chômage de longue durée : +1,2%

Les plus fortes entrées au chômage, pour le mois de novembre, concernent les salariés en contrat à durée déterminée, les jeunes et les séniors.

Ces chiffres montrent que le chantage à l'emploi des entreprises du CAC 40 en demandant plus de fléxibilité, d'accepter de travailler plus et de gagner moins pour garder son emploi, de bénéficier d'encore plus d'exonérations de charges, la pression sur les salaires, n'ont aucun effet positif sur l'emploi (au contraire) et n'a qu'un seul but, faire encore plus de profits pour assouvir l'appêtit des actionnaires.

Nous ne pouvons accepter cette situation !  Il est intolérable, à l'heure où les entreprises du CAC 40 font des bénéfices records et où leurs dirigeants s'octroient des hausses de salaires indécentes  de voir des travailleurs ne plus arriver à vivre dignement, d'apprendre chaque jour de nouvelles fermetures d'entreprises, de voir des jeunes et moins jeunes dans la précarité.

Il y a urgence pour l'emploi, il y a urgence à s'attaquer au monde de la finance comme le promettait François Hollande lors de son discours du Bourget dans la cadre de la campagne présidentielle.

250876 438537549514261 1638603104 nEn 2011, les sénateurs socialistes et écologistes ont voté la proposition de loi des sénateurs du Front de Gauche d'interdire les licenciements boursiers. Pourquoi ne veulent-ils plus le faire maintenant qu'ils ont la majorité absolue à l'Assemblée Nationale ?

Des mesures immédiates peuvent être prises : accuentuer le contrôle des aides publiques aux entreprises pour que celles-ci servent véritablement l'emploi, avoir une fiscalité intelligente taxant les entreprises qui spéculent et favorisant celles qui augmentent les salaires, qui embauchent, qui offrent des formations de qualité aux salariés. Il y a urgence également à donner de nouveaux droits aux salariés dans la gestion de leur entreprise.

Messieurs Hollande et Ayrault, ce n'est pas le patronat qui vous a élu ! Répondez aux urgences sociales qui se sont exprimées lors des campagnes présidentielle et législatives et qui continuent de s'exprimer dans la rue avec les nombreuses mobilisations qui ont eu lieu et qui vont avoir lieu. Ne conduisez pas la gauche à son échec ! 

Repost 0
Published by pcfsaran
commenter cet article
27 décembre 2012 4 27 /12 /décembre /2012 12:29
Repost 0
Published by pcfsaran
commenter cet article

Articles Récents