Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des communistes de Saran
  • Le blog des communistes de Saran
  • : Blog de la section du PCF de Saran (45)
  • Contact

Ancienne version du site

Pour accéder à l'ancienne version du site PCF Saran et pouvoir ainsi consulter toutes les archives, cliquez sur le lien suivant :

Ancien site PCF SARAN

Recherche

15 juin 2015 1 15 /06 /juin /2015 15:01

Le chiffre est paru dans la « République du Centre » du 3 juin 2015 : 72,3 millions d’euros versés à 6 336 entreprises du Loiret !

« Les aides de l’Etat aux entreprises sont nécessaires » a déclaré M. le Préfet. Curieuse déclaration quand, dans le même temps, les chiffres du chômage dans le Loiret explosent dans notre département : + 0,5 % sur un mois et + 5,7 % sur un an. Des aides pour créer des emplois ou pour servir les actionnaires avec des dividendes toujours en hausse ?

Alors que des luttes pour l’emploi et les salaires se développent dans notre département nous réclamons de la transparence sur le versement de ces aides et les effets sur l'emploi, les salaires, la formation, les conditions de travail.

Repost 0
Published by pcfsaran
commenter cet article
27 mai 2015 3 27 /05 /mai /2015 16:20
Nouvelle hausse des tarifs des transports en commun de l’agglomération orléanaise ! Seuls les élus communistes votent contre !

Lors du dernier Conseil communautaire du 21 mai dernier, les élus, à l’exception des quatre élus communistes-Front de Gauche, ont décidé d’approuver une nouvelle hausse des tarifs des transports en commun.

Si le contrat prévoit une évolution annuelle des tarifs basée sur l'inflation, certains titres ou abonnements se verront appliquer une augmentation plus forte encore. C'est le cas pour les tarifs de l'abonnement "tout public annuel" qui passe de 428 euros à 439 euros (+2,6%), l'abonnement "annuel jeunes" qui passe de 258 euros à 262 euros (+1,6%), l'abonnement "annuel sénior" qui connait la même évolution ainsi que l'abonnement "annuel plus" qui passe de 214 euros à 219,50 euros (+2,6%) et l'abonnement "mensuel de plus" bénéficiant à des personnes en difficultés qui voit sa durée de validité réduite.

Alors que l'AgglO et Keolis venaient de décider de prendre enfin en compte les propositions portées depuis des années par les usagers, les parents d'élèves et des élus locaux afin d'améliorer le réseau et donc le service rendu aux populations, ces nouvelles annonces risquent d'éloigner de nouveau certaines personnes des transports en commun.

C'est ignorer que le nombre de demandeurs d'emploi vient de nouveau d'augmenter, que la pauvreté et la précarité touchent un nombre toujours plus important de familles avec des budgets de plus en plus contraints et des dépenses qui augmentent. Alors que le prix du ticket était déjà cher pour une agglomération comme la nôtre, qu'il n'y a plus d'abonnement « étudiants », ces décisions vont aggraver la situation financière de nombreux habitants et usagers.

Alors que les questions environnementales et de santé publique sont régulièrement évoquées lors des pics de pollution qui se multiplient, que la France va accueillir en décembre la Conférence Climat, il y aurait besoin de mesures fortes pour développer l’accès des transports en commun pour tous dans notre agglomération. Un réseau répondant aux besoins des usagers est essentiel, tout comme des tarifs accessibles et pourquoi pas la gratuité. Osons le débat !
De nombreuses raisons et arguments plaident en faveur de celle-ci, notamment en terme de justice sociale et de santé publique.

C'est tout d'abord, une mesure juste et non discriminatoire, qui concerne tout le monde et chaque jour : Scolaires, étudiant-e-s ou retraité-e-s, chômeurs ou salarié-e-s, cadres ou intérimaires, touristes ou habitant-e-s, etc...

Nous payons toutes et tous nos transports publics de l'Agglo, aux travers de nos impôts. Tout-e habitant-e de l'Agglo financent à hauteur de 80% le coût des transports publics (bus et tram), même s'il n'a pas les moyens de payer un abonnement mensuel, l'un des plus chers de France. Il est temps d'inverser la charge et de demander comment en payant 80% du titre de transport, nombre de nos concitoyens ne peuvent pas les utiliser faute de moyens financiers. Au niveau de notre Agglo, la gratuité représenterait 4% de son budget.

Par ailleurs, nous subissons de manière récurrente de nombreux épisodes de pollution aux particules fines. Dix jours consécutifs en mars dernier, avec des indices de qualité de l'air mauvais et même très mauvais (9 sur une échelle de 10), une augmentation de la fréquentation des services d'urgence de l'hôpital pour des problèmes respiratoires, mais aussi de graves risques pour la santé de toutes et tous. Ce serait 40 000 personnes supplémentaires, chaque année, en France, qui décéderaient des conséquences de cette pollution.

La France, en la matière, est pointée du doigt par les instances européennes, car nous ne devons pas excéder chaque année 30 jours de pollution aux particules fines. Nous en sommes, en moyenne à 45 jours, avec de grandes disparités territoriales, bien entendu.

Nous ne pouvons plus accepter, ni même tolérer cela. Nous devons prendre nos responsabilités quant à ce problème de santé publique.

La gratuité des transports permettrait immédiatement de faire baisser la pollution. Il en va de la santé de toutes et tous. D'autres mesures également sont à prendre : Limiter la circulation des milliers de poids lourds qui sillonnent quotidiennement notre territoire, avec les conséquences que l'on sait désormais sur la qualité de l'air que nous respirons, notre santé, mais aussi sur l'état déplorable de nombre de nos routes, car oui, là aussi cela coûte à la collectivité. Il faut enfin privilégier le fret, le rail, et même le transport fluvial... Alors la loi Macron qui fait la promotion des cars en lieu et place du chemin de fer, c'est typiquement une hérésie !

Repost 0
Published by pcfsaran
commenter cet article
26 mai 2015 2 26 /05 /mai /2015 10:08

Le 27 mai prochain, date anniversaire de la création du Conseil National de la Résistance et de l’unification de celle-ci, la journée nationale de la Résistance prendra un relief tout particulier. A l’occasion du 70e anniversaire de la victoire contre le nazisme, le Président de la République a décidé de panthéoniser quatre héros et martyrs de la résistance : Germaine Tillion, Geneviève de Gaulle-Anthonioz, Pierre Brossolette et l’orléanais Jean Zay. Nous saluons ces choix et rendons hommage à ces résistants.

Cependant, François Hollande, qui a fait le choix de ces quatre noms, a pris soin de rassembler toutes les familles politique de la Résistance (gaulliste, socialiste, radicale et sans parti) sauf une : les communistes. Nous ne comprenons pas cet ostracisme dans le choix présidentiel alors que de Marie-Claude Vaillant Couturier à Missak Manouchian en passant par Martha Desrumaux, ce ne sont pas les grandes figures qui manquaient.

Cela contrarie les valeurs de la République qui ont prévalu en ces temps sombres, et qui restent de pleine actualité. La Résistance des femmes et hommes communistes a été essentielle, nous appelons le Président à ne pas l'oublier pour des raisons de politique politicienne.

Le PCF quant à lui honorera toute la Résistance le 27 mai prochain et rendra hommage, dans le Loiret comme dans toute la France, aux résistantes et résistants qui ont combattu pour des jours heureux.

L’existence dès 1939 des centres de « rassemblements pour étrangers », les camps d’internement et de déportation de Pithiviers, Beaune-la-Rollande et Jargeau où furent enfermés de nombreux juifs, communistes, tziganes ; la Résistance et le rôle qu’y ont tenu les communistes ont marqué notre département, carrefour de la Résistance car au cœur de la zone occupée. Des centaines de résistants ont été fusillés, déportés ou tués dans les combats de libération.

Parmi ces femmes et ces hommes, les communistes Marcel Pilongery, Raymond Laforge, Raymond Tellier, Cécile et Robert Painchault, Henri Gaget, le groupe Chanzy, pour ne citer qu’eux, méritent d’avoir toute leur place dans l’hommage qui sera rendu.

Le mercredi 27 mai prochain, à Orléans et Montargis, la Fédération du Loiret du PCF leur rendra hommage ainsi qu’à la Résistance dans toute sa diversité.

Nous invitons les citoyennes et les citoyens à participer le 27 mai aux hommages qui auront lieu à 11 heures rue du Champ Sainte Euverte à Orléans et à 17h30 Place Mirabeau à Montargis.

Une soirée d'hommage, où sont conviés toutes celles et tous ceux qui le désirent, aura lieu au siège national du Parti communiste français autour d'une pièce de théâtre sur Marie-Claude Vaillant-Couturier. Un départ en co-voiturage d’Orléans est organisé. Rendez-vous Mercredi 27 Mai à 17h45 à la Fédération du Loiret du PCF (réservation et renseignements au 02 38 77 80 50).

Repost 0
Published by pcfsaran
commenter cet article
4 mai 2015 1 04 /05 /mai /2015 15:41

Alors que la barre des 3,5 millions de chômeurs de catégorie A (n'exerçant aucune activité) au plan national vient d'être franchie, que le nombre total de demandeurs d'emploi toutes catégories s'établit à près de 5 300 000 personnes, le ministre du Travail, François Rebsamen a perdu une occasion de se taire en annonçant que le gouvernement était "sur la bonne voie" dans sa lutte contre le chômage.

Dans notre département, le taux de chômage atteint 10,1%, le nombre de demandeurs d'emplois toutes catégories confondues a augmenté de 7,5% en un an. Les plus de 50 ans sont particulièrement touchés, le chômage des jeunes ne recule pas tout comme le chômage de longue durée.

L'inversion de la courbe du chômage annoncée en janvier n'est toujours pas à l'ordre du jour. Cela démontre une fois de plus l'échec des politiques libérales, de l'austérité imposée par le gouvernement aux collectivités, aux services publics, aux salariés, aux citoyens.

Au lieu de se contenter de "progression moins forte", le gouvernement devrait s'attaquer véritablement à faire baisser le chômage dans notre pays. Cela nécessite de mettre fin à l'orientation mise en place actuellement par François Hollande et son gouvernement, de stopper les milliards d'euros versés au patronat sans contrepartie et sans aucun effet.

Augmenter les salaires et les pensions (qui viennent d’être une nouvelle fois gelées), instaurer l’égalité salariale entre hommes et femmes, mettre en place de nouveaux droits et pouvoirs pour les salariés dans l’entreprise sont autant de propositions pour une véritable répartition des richesses, sortir de la crise, revaloriser le travail, assurer le financement de la protection sociale pour garantir les droits à la santé et à la retraite.

Repost 0
Published by pcfsaran
commenter cet article
28 avril 2015 2 28 /04 /avril /2015 15:59

MANIFESTATION DU 1er MAI

10h30 PLACE DE LOIRE A ORLEANS

Les motifs de mobilisation ne manquent pas pour le 1er mai qui s’annonce.
Partout, les politiques d’austérité et la domination des forces de la finance provoquent des conséquences graves dans la vie quotidienne de millions d’hommes et de femmes. La situation de l’emploi est profondément préoccupante dans le public comme dans le privé, et la loi Macron ne fera qu’accélérer et aggraver les problèmes. Il existe dans notre pays une grande colère. Cette colère doit s’exprimer avec force le 1er mai. C’est la raison pour laquelle, avec de nombreuses forces disponibles, nous appelons à manifester nombreuses et nombreux à Orléans pour mettre à l’ordre du jour un esprit de conquête et de progrès social partagé.

Comme chaque année, et toute la matinée, les militants communistes de Saran vous proposeront d'acheter votre brin de muguet de la solidarité aux points de rencontre suivants :

- Devant le foyer Georges Brassens

- Dans le Bourg de Saran

- A côté des commerces des Champs Gareaux

Repost 0
Published by pcfsaran
commenter cet article
27 avril 2015 1 27 /04 /avril /2015 17:31
Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, Président du Parti de la Gauche européenne était à Saran
Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, Président du Parti de la Gauche européenne était à Saran
Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, Président du Parti de la Gauche européenne était à Saran
Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, Président du Parti de la Gauche européenne était à Saran

Dans le cadre de son tour de France des régions pour parler politique d'une autre manière, en direct du terrain avec les citoyens, Pierre Laurent, secrétaire national du Parti Communiste Français, Président du Parti de la Gauche européenne était présent du 23 au 25 mai dans notre Région Centre-Val de Loire. A cette occasion, il a rencontré à Saran des élus locaux, des citoyens, des militants associatifs et des membres de différents collectifs locaux sur le thème "l'Eau, un bien commun à mettre sous contrôle citoyen". Régie publique, qualité de l'eau, loi NOTRe, place des citoyens, Grand Marché Transatlantique, service public... autant de thèmes qui ont été abordés lors de cette rencontre. La mobilisation continue dans notre agglomération et de nouvelles initiatives auront lieu dans les prochaines semaines.

Repost 0
Published by pcfsaran
commenter cet article
8 avril 2015 3 08 /04 /avril /2015 17:38

MANIFESTATION

10h30 PLACE GAMBETTA

ORLEANS

S’ÉMANCIPER D’UNE AUSTÉRITÉ DESTRUCTRICE

Cette journée de grèves et de manifestations, unissant le public et le privé, à l’initiative de la CGT, de FO, Solidaires et de la FSU a pour mots d’ordre salaires, emploi, conditions de travail et mobilisation contre la loi Macron. Alors que le pouvoir Hollande-Valls ne cesse d’invoquer « la reprise est là », le vécu du monde du travail, des chômeurs et des précaires est différent.

La reprise : de quoi et pour qui ?

À écouter les chantres de la rigueur libérale, les indicateurs passent au vert. Une seule reprise est certaine, c’est celle des profits et divi- dendes des plus grands groupes. Pour 2014, les entreprises du CAC 40 affichent une progressions de 33% de leurs profits, 62 milliards d’euros dont les actionnaires se taillent la part du lion avec 56 milliards de divi- dendes et rachats d’actions. Une augmentation de plus de 30% ! Ce sont les sacrifices sur les salaires et l’emploi, ainsi que les cadeaux fiscaux et autres exonérations accordés par le gouvernement qui sont une des principales origines de ce dynamisme des profits.

Et les salaires ?

Que cache la statistique sur le « salaire moyen du privé augmentant de 1,4% en 2014 » ? Un bon exemple : Renault. Dans le cadre des « accords de compétitivité » chers à Macron : gel des salaires en 2013, augmen- tation de 0,5% en 2014 et 8260 suppressions d’emplois d’ici 2016. Mais un salarié de Renault échappe à ces sacrifices, le PDG Carlos Ghosn. Sa rémunération en 2015 va augmenter de 169% à 7,2 millions d’euros. Ajoutons que pour ce monsieur, il s’agit d’un emploi à mi-temps, il reçoit aussi 7,6 millions d’euros au titre de PDG de Nissan. Dans la fonction pu- blique, le point d’indice est gelé depuis 2010, et les rémunérations nettes baissent du fait de l’augmentation des cotisations pour les retraites.

Pouvoir d’achat et dettes

La stratégie du gouvernement comme de l’Europe repose sur la convic- tion que l’austérité salariale relance la production alors qu’elle ne relance que les profits ; que l’austérité budgétaire permet de résorber la dette, ce qui est faux. La dette publique cumulée de la France atteint 95% du PIB fin 2014 contre 92,3% en 2013.

Cette stratégie est inefficace car l’austérité salariale et budgétaire péna- lise les ménages, les PME et les collectivités locales et donc les sources d’activités et de consommation. Alors que la politique monétaire de la BCE favorise principalement les banques et les circuits financiers.

Voilà pourquoi s’émanciper de l’austérité est à la fois une exigence revendicative d’aujourd’hui et un changement de cap nécessaire pour une issue à la crise.

Vite l’alternative

Les communistes et tout le Front de gauche appellent toutes les forces citoyennes, politiques et sociales disponibles à la construction d’un mou- vement de gauche alternatif ample et populaire pour ouvrir à nouveau l’espoir. Communistes et autres composantes du Front de gauche, éco- logistes, socialistes refusant l’impasse actuelle, militant-es de Nou- velle Donne, citoyen-nes, syndicalistes, militant-es de toutes causes... doivent converger pour le construire.

Repost 0
Published by pcfsaran
commenter cet article
8 avril 2015 3 08 /04 /avril /2015 17:08

Après 200 ans d’existence, l’entreprise Mory Global (anciennement Mory Ducros), qui comptait 5000 salariés il y a encore 2 ans, ferme définitivement ses portes. En effet, n’ayant aucun repreneur avant l’audience, la liquidation de l’entreprise Mory Global, sauvée il y a un an à peine, était prononcée cette semaine par la justice. Une décision causant la suppression de 2 150 salarié, dont 220 dans notre département sur les sites d'Artenay, Ormes et Amilly.

Le 26 mars dernier, les représentants des salariés de la société, placée en procédure de redressement judiciaire, ont été reçus au secrétariat d’Etat en charge des transports pour faire part de leur ressentiment face à l’échec de la reprise, dénoncer la responsabilité de leur actionnaire, le groupe Arcole industries, et faire connaître leurs attentes vis-à-vis du gouvernement.

La demande des salariés est de bénéficier d’un plan de départ équivalent à leurs collègues de Mory Ducros il y a un an, sachant que le tribunal de commerce a évalué les actifs de la société à 60 millions d’euros.

Des documents judiciaires mettent également en évidence le comportement suspect de l’actionnaire de l’entreprise, Arcole Industries, et de sa maison mère Caravelle.  

Il est évident que « Arcole et Caravelle » n’ont guère brillé par leur désir de relancer l’entreprise. Au contraire, les actionnaires ont plutôt cherché à engager le moins d’argent possible et ont mis en place d’étranges flux financiers qui n’ont d’ailleurs pas alertés le gouvernement qui en janvier 2014 prêtait 17,5 millions d’euros à Arcole….

Bref, aujourd’hui, encore 2150 salariés se trouvent sans travail sous couvert de manigances financières et le gouvernement, au courant de la situation, ne réagit pas, en tout cas pas à la hauteur de la souffrance et du désarroi de ces familles victimes du patron « voyou » !!

Les salariés de Mory Global n’ont à ce jour plus rien à perdre. C’est UNIS qu’ils mèneront le combat jusqu’à l’obtention d’un dédommagement et d’un accompagnement acceptable.

Le PCF est aujourd’hui solidaire des salariés de Mory Global, soutient leur lutte  et dénonce les agissements de ces sociétés et patrons de société qui ne respectent ni les salariés, ni leur travail, ni leur famille. Pour eux, ce n’est pas l’Humain d’abord, mais le Portefeuille d’abord !!!

Repost 0
Published by pcfsaran
commenter cet article
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 11:45

Voici un extrait de la tribune du groupe de la majorité municipale que vous pourrez lire en intégralité dans le Repères d'avril 2015.

Le 20 mars dernier, le conseil municipal a adopté les taux des impôts locaux pour 2015. Ceux-ci sont inchangés pour la 7e année consécutive.

Les taux des taxes foncières et de la taxe d'habitation vont donc rester parmi les plus faibles des villes de notre agglomération.

De même, le tarif de l'eau est figé pour la troisième année à 1,09€ le m³ hors taxes, bien qu'un ambitieux programme d'amélioration de la qualité de l'eau se poursuive avec l'ouverture prochaine du nouveau château d'eau.

Malgré les baisses injustes des dotations de l’État (-577 900€ en 2015 !) et le coût peu compensé des nouveaux rythmes scolaires, nous persistons donc à vouloir agir dans l'intérêt de TOUTES les familles saranaises et à maintenir un service public de proximité.

Repost 0
Published by pcfsaran
commenter cet article
25 mars 2015 3 25 /03 /mars /2015 01:54

Avec près de 23% des voix, les électeurs du nouveau canton Orléans 3 - Saran - Ormes ont décidé de placer les candidats du Front de Gauche en tête de la gauche au premier tour de l'élection départementale. Ce résultat, le fait que Dominique Tripet et Christian Fromentin soient arrivés largement en tête sur Saran, la forte progression de nos résultats sur la partie d'Orléans, en passant de moins de 5% en 2011 à près de 12% dimanche, montrent que l'alternative à l'austérité est majoritaire à gauche sur ce canton.

Malheureusement, ces excellents résultats, fruits d'une intense campagne de proximité, ne nous permettent pas de nous maintenir pour le second tour. Les candidats socialistes payent le rejet et le ras-le-bol des politiques menées depuis 2012 par le tandem Hollande et Valls.

Ajouté au fort niveau de l'abstention populaire qui a servi à exprimer la colère de toutes celles et ceux qui n'arrivent plus à vivre dignement, nous subissons les conséquences du charcutage des cantons réalisé par le Parti Socialiste, tout comme les électeurs qui ont souhaité nous renouveler leur confiance.
La gauche se retrouve donc absente du second tour.

La conquête par la droite ou l'extrême-droite de ce canton n'aura pour seule conséquence que l'aggravation des conditions de vie déjà difficiles des populations. Cependant, pas une voix ne doit se reporter sur les candidats du FN, pire ennemis des familles populaires, des quartiers, des citoyens qui souffrent déjà durement des politiques d'austérité alors que ceux-ci souhaitent encore les alourdir. ce n'est en aucun cas un soutien aux politiques d'austérité de la droite.

Nous remercions les 2335 électrices et électeurs qui nous ont apportés leur soutien. Ce résultat conforte les actions que nous menons localement depuis des années. C'est un encouragement à continuer et amplifier la démarche de rassemblement autour de la construction d’une véritable politique de gauche qui devienne majoritaire.

L’heure est maintenant au sursaut, au rassemblement de toutes celles et ceux qui à gauche souhaitent s’atteler à la construction d’un nouveau projet politique. Il doit rompre avec l'austérité pour répondre aux besoins des citoyens, répondre aux urgences sociales.

L’émergence d’une gauche nouvelle pour une majorité alternative, citoyenne et populaire à gauche est possible. Construisons-la ensemble et maintenant.

Repost 0
Published by pcfsaran
commenter cet article

Articles Récents

  • France insoumise rejette la proposition de rassemblement du PCF
    COMMUNIQUE DE PRESSE Je regrette profondément le refus des dirigeants nationaux de France insoumise (Pierre Laurent) Dans un communiqué publié hier soir, le directeur de campagne de Jean-Luc Mélenchon, Manuel Bompard, annonce la rupture unilatérale par...
  • Face à l'extrême-droite : mobilisés dans l'unité !
    Depuis plusieurs mois, l'extrême-droite multiplie les actes de violence, de haine, d'intimidation notamment dans notre département (dégradations de locaux, menaces sur les réseaux sociaux, agression de militants orléanais l’été dernier dans les rues d’Orléans,...
  • Mathieu Gallois, votre député pour vous faire respecter !
    2017, L'Humain d'Abord ! Mesdames, Messieurs, En 2017, nous avons tous ensemble le pouvoir de changer les choses. Le 23 avril nous dirons STOP à l’austérité en votant pour une politique au service du peuple. L’élection des députés le 11 juin, quel que...
  • Rapport de la Fondation Abbé-Pierre sur le logement : on attend quoi ?
    La Fondation Abbé-Pierre dévoile mardi les conclusions de son rapport sur le logement en France, portant un regard sévère les promesses non tenues du gouvernement. Premier poste de dépense des familles, première préoccupation des Français après l'emploi,...
  • Réaction suite à la défaite de Manuel Valls
    La défaite de Manuel Valls lors des primaires du PS exprime le rejet d'une politique gouvernementale coupée des attentes populaires et qui a trahi beaucoup d'électeurs de gauche. C'est aussi l'expression de l'exigence d'une gauche qui ne renonce pas à...