Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des communistes de Saran
  • Le blog des communistes de Saran
  • : Blog de la section du PCF de Saran (45)
  • Contact

Ancienne version du site

Pour accéder à l'ancienne version du site PCF Saran et pouvoir ainsi consulter toutes les archives, cliquez sur le lien suivant :

Ancien site PCF SARAN

Recherche

30 juin 2015 2 30 /06 /juin /2015 14:53
Fête de l'Humanité : 11, 12 et 13 septembre

Venir dans cette Fête c’est entrer dans un espace culturel inédit avec des expositions, un village du livre, l’espace des « Amis de l’Humanité » et plusieurs scènes pour celles et ceux qui ont l’envie de partager d’intenses moments musicaux ou artistiques où nous accueillerons notamment : Manu Chao, idole de toute une génération, les rappeurs Method Man, Redman et Youssoupha, le groupe Texas, Shaka Ponk, Tiken Jah Fakoly and Friends pour un concert en hommage aux migrants, la lumineuse Juliette Gréco, la famille Chedid qui, de génération en génération, a enchanté les mélomanes de son savoir faire musical, les Innocents, Soviet Suprem, Zoufris Maracas, Triggerfinger, les Hurlements d’Léo, l’Orchestre national de France, l’Orchestre Divertimento, nos amis palestiniens d’Al Kamandjati accompagnés de l’Orchestre de chambre de Paris, Sylvain Kassap, Lénine Renaud, la Cafetera Roja, The Missive, La Maison Tellier et bien d’autres surprises.

Venir dans cette Fête c’est accéder à des centaines de débats qui animeront les allées de la Fête, du Forum social à l’Agora de l’Humanité en passant par le Village du monde et le Village du Livre. Les stands des associations de plusieurs partis de gauche et celui du Conseil national du parti communiste.

On y parlera Europe pour qu’elle devienne enfin solidaire, respectueuse des choix démocratiques, fasse le choix du progrès humain et cesse ses suicidaires politiques d’austérité. Les mouvements de transformation sociale qui émergent de Grèce, d’Espagne, d’Irlande, d’Allemagne sur le continent seront mis à l’honneur.

Nous y dirons notre refus de nous laisser entrainer sans mot dire dans l’œil du cyclone capitaliste qui n’en finit pas de faire payer sa crise, notre refus de voir nos services publics être livrés en pâture aux marchés financiers, d’assister à cette hausse ininterrompue du chômage, à l’aggravation de la précarité qui mutile tant de vies humaines.

Vous y trouverez des centaines de militants du monde entiers, rassemblés pour débattre des brûlants enjeux internationaux, de la Palestine, des voies d’émancipation tracées par les peuples l’Amérique du sud, des funestes projets de traités de libre-échange transnationaux, de la situation dramatique et des espoirs des peuples africains, du combat des kurdes, des grecs, des palestiniens pour leur émancipation.

On y fera vivre les valeurs de notre République et la défense de la liberté d’expression avec plusieurs initiatives, avec nos amis de Charlie Hebdo. On y discutera de la liberté de la presse et du pluralisme balayée par les puissances d’argent.

Venir à la Fête c’est à la fois se détendre, se cultiver, s’informer, proposer ses idées et agir. C’est entrer dans un espace de fraternité sans pareil.

Les vignettes - bon de soutien donnant droit à l'entrée sur la Fête durant les 3 jours sont disponibles auprès des militants communistes de Saran au tarif de 22 euros. Des cars au départ de plusieurs villes de l'agglomération orléanaise, montargoise, de Buien et Briare seront organisés.

Repost 0
Published by pcfsaran
commenter cet article
30 juin 2015 2 30 /06 /juin /2015 14:44

En plein débat local sur la mutualisation de services municipaux au profit de l'AgglO et national sur le transfert des compétences des communes avec l'examen de la loi NOTRe au Parlement, la tribune de notre groupe publiée dans le bulletin municipal de juillet-aout 2015 rappelle notre volonté de défendre la démocratie locale.

Le Conseil municipal s'est prononcé contre le projet de mutualisation de la Communauté d'agglomération.

La municipalité est pourtant favorable à la collaboration entre les collectivités et le démontre chaque jour (écoles des Aydes, Cimetière des Ifs, groupement d'achats…). La coopération n'a de sens que si elle permet de rendre un meilleur service aux populations. Or, l'AgglO propose de regrouper les services en les éloignant de la population. Aucune économie n'est à attendre de ce projet si ce n'est sur le dos du personnel et les conséquences sur la qualité du service rendu.

Ce projet laisse entendre qu'il faudrait envisager d'autres modes de gouvernance. Après la Communauté Urbaine, la Commune Nouvelle et la fusion des communes selon l'ancien Maire d'Orléans.

Nous considérons que la coopération ne doit pas être un mariage forcé. Les conseils municipaux n'ont pas été élus pour brader les communes et leur rôle de proximité.

Les habitants de l'agglomération sont ignorés et exclus du débat. Ce n'est pas de cette manière que nous envisageons la démocratie. C'est pourquoi nous souhaitons mettre la question de l'intercommunalité dans le débat public parce que cela vous concerne.

Repost 0
Published by pcfsaran
commenter cet article
30 juin 2015 2 30 /06 /juin /2015 14:39

La troïka (FMI, BCE et Commission européenne) a refusé les propositions de compromis du gouvernement Tsipras parce qu'elles envisageaient de taxer les revenus les riches et leurs activités de luxe. Les intérêts des financiers et oligarques sont bien défendus. Dans le même temps, Antonis Samaras vient de proposer un gouvernement d'union nationale sans Syriza pour continuer l'austérité. Ces gestes irresponsables conduisent à une situation de blocage extrêmement dangereuse pour le peuple grec et pour la démocratie en Europe.

La France ne peut laisser faire ce coup d'Etat financier. François Hollande, qui s'était prononcé pour un accord respectant le peuple grec, doit agir pour une solution politique. Ce n'est pas à la finance de gouverner. Notre pays doit jouer son rôle pour le respect des choix du peuple grec.

Le PCF réaffirme sa solidarité avec le peuple grec et son gouvernement. Nous ne lâcherons rien. Il en va de l'intérêt commun de tous les peuples européens.

Grèce: Ce n'est pas à la finance de gouverner (PCF)

Repost 0
Published by pcfsaran
commenter cet article
29 juin 2015 1 29 /06 /juin /2015 13:28

Allocution du Premier Ministre A. Tsipras au peuple grec.

Le Choix du peuple souverain. #Référendum

Nous avons livré un combat dans des conditions d’asphyxie financière inouïes pour aboutir à un accord viable qui mènerait à terme le mandat que nous avons reçu du peuple. Or on nous a demandé d’appliquer les politiques mémorandaires comme l’avaient fait nos prédecesseurs. Après cinq mois de négociations, nos partenaires en sont venus à nous poser un ultimatum, ce qui contrevient aux principes de l’UE et sape la relance de la société et de l’économie grecque. Ces propositions violent absolument les acquis européens. Leur but est l’humiliation de tout un peuple, et elles manifestent avant tout l’obsession du FMI pour une politique d’extrême austérité. L’objectif aujourd’hui est de mettre fin à la crise grecque de la dette publique. Notre responsabilité dans l’affirmation de la démocratie et de la souveraineté nationale est historique en ce jour, et cette responsabilité nous oblige à répondre à l’ultimatum en nous fondant sur la volonté du peuple grec. J’ai proposé au conseil des ministres l’organisation d’un référendum, et cette proposition a été adoptée à l’unanimité.
La question qui sera posée au référendum dimanche prochain sera de savoir si nous acceptons ou rejetons la proposition des institutions européennes. Je demanderai une prolongation du programme de quelques jours afin que le peuple grec prenne sa décision.

Je vous invite à prendre cette décision souverainement et avec la fierté que nous enseigne l’histoire de la Grèce. La Grèce, qui a vu naître la démocratie, doit envoyer un message de démocratie retentissant. Je m’engage à en respecter le résultat quel qu’il soit. La Grèce est et restera une partie indissoluble de l’Europe. Mais une Europe sans démocratie est une Europe qui a perdu sa boussole. L’Europe est la maison commune de nos peuples, une maison qui n’a ni propriétaires ni locataires. La Grèce est une partie indissoluble de l’Europe, et je vous invite toutes et tous à prendre, dans un même élan national, les décisions qui concernent notre peuple.

Traduction:Vassiliki Papadaki

Repost 0
Published by pcfsaran
commenter cet article
16 juin 2015 2 16 /06 /juin /2015 01:21

Revenir à la raison et aux vrais enjeux

Déclaration de la Fédération du Loiret du PCF, de l’Association Des Elus Communistes et Républicains

Les derniers développements du débat ouvert avec David Thiberge, Maire de Saint Jean de Braye, ne correspondent pas aux engagements communs pris devant les électeurs abraysiens au printemps 2014. Et c’est bien dans la fidélité au programme électoral que continuent à s’inscrire Nelly Hanne et Robert Miras Calvo, fût-ce par une confrontation démocratique au sein de l’équipe municipale et devant la population.

Si celle-ci a rebondi sur la place publique lors du CM du 22 mai à propos du partenariat menacé avec la Compagnie Clin d’Oeil, c’est évidemment parce que déjà depuis le 22 avril (date de l’annonce à l’association) ce funeste projet agite les milieux culturels locaux, et bien au-delà. Soutenir qu’aurait été commis le 22 mai un acte de déloyauté en comparant publiquement le coût d’un nouveau stand de tir (1.000.000 €) et la diminution drastique (- 76 %, soit - 115.000 €) ) de la subvention à la Cie serait ignorer les nombreuses mobilisations en cours parmi les acteurs culturels, leurs syndicats, leurs collectifs. Partout ceux-ci s’organisent et résistent aux ruptures de contrats, réductions de subventions, non-renouvellements de conventions et autres annulations de festivals prononcés par des collectivités territoriales dirigées par des équipes de droite depuis mars 2014.

Agir pour ne pas associer Saint Jean de Braye, ville dirigée par une équipe de gauche conduite par le PS, à cette douloureuse litanie : non vraiment, il n’y a rien là qui légitime le retrait de leurs délégations et l’exclusion de l’exécutif municipal des deux élus abraysiens concernés !

Pour en rester aux considérations locales, il nous importe de rappeler que dès le 31 mars dernier, après le coup de tonnerre des élections départementales qui ont placé le FN en 2 ème position dans la commune et dans le canton, ces élus communistes abraysiens ont demandé une évaluation des politiques communales pour les renforcer encore au bénéfice du lien social, de l’éducation, de la culture, des solidarités. Hélas ! leur lettre est demeurée sans réponse.

C’est ainsi que le débat s’est crispé, faute d’avoir trouvé un espace d’échanges politiques en amont dans la majorité abraysienne. A qui l’imputer ? Qui prétendrait raisonnablement que porter sans faiblesse avec l’équipe majoritaire les exigences d’une gestion communale conforme aux priorités en matière de développement urbain harmonieux et concerté via les Ateliers de Travail Urbain et les forums d’Education Populaire en amont de la révision du PLU, aux priorités en faveur de l’éducation, des solidarités, de la culture - cela malgré les rudes contraintes budgétaires - mérite des sanctions ? Qui peut se soustraire au respect de l’apport de ces élus communistes dont la boussole demeure fidèle au programme électoral, à la pratique de la parole démocratique à destination des citoyens, à l’expression critique ?
Les sanctionner par le retrait de leurs délégations ! Ce n’est pas notre conception du travail collectif des équipes inspirées par les valeurs démocratiques - et respectueuses des engagements électoraux - qui produisent tant d’efforts pour défendre le bien-vivre ensemble, qui tiennent le cap à gauche malgré une politique gouvernementale qui trahit les espoirs de 2012 et contribue à la désaffection massive des urnes, voire pire.

Nous ferons toujours le choix du rassemblement. Mais jamais nous n’accepterons que nos élus soient réduits au silence face aux enjeux et aux dangers auxquels nous sommes, nous tous, confrontés.

D’ores et déjà nous confirmons notre total soutien au rassemblement organisé le 17 juin, à 19h, autour de la Compagnie Clin d’Œil, au 12 Rue de la République à Saint Jean de Braye.
 

Repost 0
Published by pcfsaran
commenter cet article
15 juin 2015 1 15 /06 /juin /2015 15:52

La mobilisation croissante contre le TAFTA désarçonne la droite et une partie des socialistes au Parlement de Strasbourg !

Mis sous pression par les mouvements citoyens contre le gigantesque projet de traité de libre-échange entre les USA et l'Europe, les conservateurs et une partie des sociaux-démocrates se sont mis d'accord pour repousser le 10 juin dernier un vote du parlement européen pour ou contre le TAFTA afin d'éviter d'être mis en minorité notamment par les élue-es des groupes communiste (GUE) et écologiste.

Depuis l'ouverture de négociations très discrètes entre la commission européenne et les USA il y a deux ans, la mobilisation citoyenne contre le TAFTA (ou TTIP) est allée en s'accentuant en Europe. Ainsi, plus de 2 millions de citoyens européens ont signé la pétition en ligne "Stop TTIP !".

Rien qu'en France, plus de 300 communes (dont Saran), régions et départements se sont déjà déclarés "hors TAFTA" ou en vigilance. Et pour cause ! Ce projet d'accord de libre-échange et d'investissement vise à libéraliser encore davantage les échanges commerciaux entre les
États unis et l'Union européenne, en démantelant les droits de douane et en s'attaquant à toutes les normes actuelles. Cet accord scellerait le sort des économies européennes et nord-américaine dans une même allégeance ultralibérale aux profits des multinationales.

Pour en savoir plus sur le TAFTA : www.collectifstoptafta.org

Le PCF 45 est membre du collectif Stop TAFTA Loiret avec une quarantaine d'associations citoyennes, de partis et de syndicats. Plusieurs conférences et rassemblements se sont déjà tenues à Orléans et Montargis.

TAFTA
Repost 0
Published by pcfsaran
commenter cet article
15 juin 2015 1 15 /06 /juin /2015 15:16

- Venez donner leur réalité à la liberté, à l’égalité et à la fraternité
- Venez soutenir le peuple grec dont la volonté est piétinée par la finance et ses relais politiques
- Venez défendre et découvrir toutes les formes de l’art et de la culture
- Venez exprimer votre soutien au journal l’Humanité qui en a grand besoin, et plus à une presse menacée alors que son apport est nécessaire au pluralisme, donc à la démocratie

Nous sommes des millions à espérer que ça bouge, à souhaiter être entendus et respectés. La Fête nous en donne l’occasion.

Voici une partie de la programmation de la Fête : Manu Chao, Les Hurlements d'Léo, Shaka Ponk, Zoufris Maracas, Texas, Youssoupha, Soviet Suprem, Triggerfinger, l'orchestre de Chambre de Paris associé aux Palestiniens d'Al Kamandjati et beaucoup d'autres.

Les vignettes-bons de soutien au journal l'Humanité sont disponibles auprès des militants communistes de Saran, n'hésitez pas à nous contacter pour vous les procurer (22 euros les 3 jours)

 

Repost 0
Published by pcfsaran
commenter cet article
15 juin 2015 1 15 /06 /juin /2015 15:01

Le chiffre est paru dans la « République du Centre » du 3 juin 2015 : 72,3 millions d’euros versés à 6 336 entreprises du Loiret !

« Les aides de l’Etat aux entreprises sont nécessaires » a déclaré M. le Préfet. Curieuse déclaration quand, dans le même temps, les chiffres du chômage dans le Loiret explosent dans notre département : + 0,5 % sur un mois et + 5,7 % sur un an. Des aides pour créer des emplois ou pour servir les actionnaires avec des dividendes toujours en hausse ?

Alors que des luttes pour l’emploi et les salaires se développent dans notre département nous réclamons de la transparence sur le versement de ces aides et les effets sur l'emploi, les salaires, la formation, les conditions de travail.

Repost 0
Published by pcfsaran
commenter cet article
27 mai 2015 3 27 /05 /mai /2015 16:20
Nouvelle hausse des tarifs des transports en commun de l’agglomération orléanaise ! Seuls les élus communistes votent contre !

Lors du dernier Conseil communautaire du 21 mai dernier, les élus, à l’exception des quatre élus communistes-Front de Gauche, ont décidé d’approuver une nouvelle hausse des tarifs des transports en commun.

Si le contrat prévoit une évolution annuelle des tarifs basée sur l'inflation, certains titres ou abonnements se verront appliquer une augmentation plus forte encore. C'est le cas pour les tarifs de l'abonnement "tout public annuel" qui passe de 428 euros à 439 euros (+2,6%), l'abonnement "annuel jeunes" qui passe de 258 euros à 262 euros (+1,6%), l'abonnement "annuel sénior" qui connait la même évolution ainsi que l'abonnement "annuel plus" qui passe de 214 euros à 219,50 euros (+2,6%) et l'abonnement "mensuel de plus" bénéficiant à des personnes en difficultés qui voit sa durée de validité réduite.

Alors que l'AgglO et Keolis venaient de décider de prendre enfin en compte les propositions portées depuis des années par les usagers, les parents d'élèves et des élus locaux afin d'améliorer le réseau et donc le service rendu aux populations, ces nouvelles annonces risquent d'éloigner de nouveau certaines personnes des transports en commun.

C'est ignorer que le nombre de demandeurs d'emploi vient de nouveau d'augmenter, que la pauvreté et la précarité touchent un nombre toujours plus important de familles avec des budgets de plus en plus contraints et des dépenses qui augmentent. Alors que le prix du ticket était déjà cher pour une agglomération comme la nôtre, qu'il n'y a plus d'abonnement « étudiants », ces décisions vont aggraver la situation financière de nombreux habitants et usagers.

Alors que les questions environnementales et de santé publique sont régulièrement évoquées lors des pics de pollution qui se multiplient, que la France va accueillir en décembre la Conférence Climat, il y aurait besoin de mesures fortes pour développer l’accès des transports en commun pour tous dans notre agglomération. Un réseau répondant aux besoins des usagers est essentiel, tout comme des tarifs accessibles et pourquoi pas la gratuité. Osons le débat !
De nombreuses raisons et arguments plaident en faveur de celle-ci, notamment en terme de justice sociale et de santé publique.

C'est tout d'abord, une mesure juste et non discriminatoire, qui concerne tout le monde et chaque jour : Scolaires, étudiant-e-s ou retraité-e-s, chômeurs ou salarié-e-s, cadres ou intérimaires, touristes ou habitant-e-s, etc...

Nous payons toutes et tous nos transports publics de l'Agglo, aux travers de nos impôts. Tout-e habitant-e de l'Agglo financent à hauteur de 80% le coût des transports publics (bus et tram), même s'il n'a pas les moyens de payer un abonnement mensuel, l'un des plus chers de France. Il est temps d'inverser la charge et de demander comment en payant 80% du titre de transport, nombre de nos concitoyens ne peuvent pas les utiliser faute de moyens financiers. Au niveau de notre Agglo, la gratuité représenterait 4% de son budget.

Par ailleurs, nous subissons de manière récurrente de nombreux épisodes de pollution aux particules fines. Dix jours consécutifs en mars dernier, avec des indices de qualité de l'air mauvais et même très mauvais (9 sur une échelle de 10), une augmentation de la fréquentation des services d'urgence de l'hôpital pour des problèmes respiratoires, mais aussi de graves risques pour la santé de toutes et tous. Ce serait 40 000 personnes supplémentaires, chaque année, en France, qui décéderaient des conséquences de cette pollution.

La France, en la matière, est pointée du doigt par les instances européennes, car nous ne devons pas excéder chaque année 30 jours de pollution aux particules fines. Nous en sommes, en moyenne à 45 jours, avec de grandes disparités territoriales, bien entendu.

Nous ne pouvons plus accepter, ni même tolérer cela. Nous devons prendre nos responsabilités quant à ce problème de santé publique.

La gratuité des transports permettrait immédiatement de faire baisser la pollution. Il en va de la santé de toutes et tous. D'autres mesures également sont à prendre : Limiter la circulation des milliers de poids lourds qui sillonnent quotidiennement notre territoire, avec les conséquences que l'on sait désormais sur la qualité de l'air que nous respirons, notre santé, mais aussi sur l'état déplorable de nombre de nos routes, car oui, là aussi cela coûte à la collectivité. Il faut enfin privilégier le fret, le rail, et même le transport fluvial... Alors la loi Macron qui fait la promotion des cars en lieu et place du chemin de fer, c'est typiquement une hérésie !

Repost 0
Published by pcfsaran
commenter cet article
26 mai 2015 2 26 /05 /mai /2015 10:08

Le 27 mai prochain, date anniversaire de la création du Conseil National de la Résistance et de l’unification de celle-ci, la journée nationale de la Résistance prendra un relief tout particulier. A l’occasion du 70e anniversaire de la victoire contre le nazisme, le Président de la République a décidé de panthéoniser quatre héros et martyrs de la résistance : Germaine Tillion, Geneviève de Gaulle-Anthonioz, Pierre Brossolette et l’orléanais Jean Zay. Nous saluons ces choix et rendons hommage à ces résistants.

Cependant, François Hollande, qui a fait le choix de ces quatre noms, a pris soin de rassembler toutes les familles politique de la Résistance (gaulliste, socialiste, radicale et sans parti) sauf une : les communistes. Nous ne comprenons pas cet ostracisme dans le choix présidentiel alors que de Marie-Claude Vaillant Couturier à Missak Manouchian en passant par Martha Desrumaux, ce ne sont pas les grandes figures qui manquaient.

Cela contrarie les valeurs de la République qui ont prévalu en ces temps sombres, et qui restent de pleine actualité. La Résistance des femmes et hommes communistes a été essentielle, nous appelons le Président à ne pas l'oublier pour des raisons de politique politicienne.

Le PCF quant à lui honorera toute la Résistance le 27 mai prochain et rendra hommage, dans le Loiret comme dans toute la France, aux résistantes et résistants qui ont combattu pour des jours heureux.

L’existence dès 1939 des centres de « rassemblements pour étrangers », les camps d’internement et de déportation de Pithiviers, Beaune-la-Rollande et Jargeau où furent enfermés de nombreux juifs, communistes, tziganes ; la Résistance et le rôle qu’y ont tenu les communistes ont marqué notre département, carrefour de la Résistance car au cœur de la zone occupée. Des centaines de résistants ont été fusillés, déportés ou tués dans les combats de libération.

Parmi ces femmes et ces hommes, les communistes Marcel Pilongery, Raymond Laforge, Raymond Tellier, Cécile et Robert Painchault, Henri Gaget, le groupe Chanzy, pour ne citer qu’eux, méritent d’avoir toute leur place dans l’hommage qui sera rendu.

Le mercredi 27 mai prochain, à Orléans et Montargis, la Fédération du Loiret du PCF leur rendra hommage ainsi qu’à la Résistance dans toute sa diversité.

Nous invitons les citoyennes et les citoyens à participer le 27 mai aux hommages qui auront lieu à 11 heures rue du Champ Sainte Euverte à Orléans et à 17h30 Place Mirabeau à Montargis.

Une soirée d'hommage, où sont conviés toutes celles et tous ceux qui le désirent, aura lieu au siège national du Parti communiste français autour d'une pièce de théâtre sur Marie-Claude Vaillant-Couturier. Un départ en co-voiturage d’Orléans est organisé. Rendez-vous Mercredi 27 Mai à 17h45 à la Fédération du Loiret du PCF (réservation et renseignements au 02 38 77 80 50).

Repost 0
Published by pcfsaran
commenter cet article

Articles Récents